Le placement préféré des français

Le rendement de votre livret A vous désespère et vous n’avez pas l’âme d’un trader ? Plus rentable qu’une assurance-vie et moins volatile que les bitcoins, la pierre est un des placements préférés des français.

Défiler vers le bas

L’investissement immobilier, un placement rentable et sécurisé

Le rendement de votre livret A vous désespère et vous n’avez pas l’âme d’un trader ? Plus rentable qu’une assurance-vie et moins volatile que les bitcoins, la pierre est un des placements préférés des français.

Des revenus à court terme et une plus-value à la revente

Si la rentabilité d’un investissement locatif varie en fonction de sa localisation, du type de bien et des prix du marché, acheter un logement pour le louer assure un rendement compris entre 2 et 8 %.

En plus des revenus générés par les loyers, l’immobilier locatif contribue à la constitution d’un patrimoine. Le moment venu, vous pourrez revendre ce bien, l’occuper ou bien le mettre à la disposition de vos proches.

Le choix de la sécurité

Si l’investissement locatif est autant prisé des épargnants, c’est car il est synonyme de sécurité. À condition de faire preuve de patience et de choisir avec soin l’emplacement de son bien.

Lorsque l’on analyse le marché immobilier, on constate que les prix sont en augmentation sur le long terme malgré les crises économiques et les conjonctures défavorables. En conservant votre bien pendant de nombreuses années, vous vous assurez une rente grâce aux loyers mais aussi une plus-value lors de la revente.

Autre élément clé de la réussite d’un placement immobilier : la localisation. Même si certaines communes ont perdu de leur attractivité, d’autres sont des valeurs sûres. Villes étudiantes, bassin d’emploi et régions touristiques attireront toujours les locataires.

Investir même sans apport

Pour se lancer, il n’est pas nécessaire de disposer d’un capital de plusieurs dizaines de milliers d’euros. À la différence des autres produits d’épargne, l’achat d’un bien immobilier peut se faire grâce à un emprunt.

Pour convaincre votre banquier, présentez-lui un véritable business-plan et montrez-lui que les revenus fonciers couvrent le crédit et les principales charges incombant au propriétaire. Et si votre établissement bancaire émet des réticences ou que votre situation financière est jugée peu stable, travailleur indépendant ou salarié en CDD, privilégiez l’acquisition d’un appartement vendu déjà occupé. Son prix sera moins élevé et le locataire a déjà tout trouvé !

Une fiscalité avantageuse

Les revenus fonciers, comme les plus-values des assurances-vie et des plans d’épargne en action (PEA), sont imposables. Cependant, pour ne pas décourager les contribuables, l’État a voté plusieurs niches fiscales. Elles ouvrent droit à des réductions ou de déductions d’impôts et mêmes d’abattements.

Par exemple, acheter un logement neuf avec la loi Pinel vous permettra de mettre à la disposition de votre locataire un appartement agréable et répondant aux dernières normes de construction. C’est également l’opportunité de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % de la valeur du bien sur 12 ans. Très prisé des investisseurs, ce dispositif limite le risque de vacances locatives car il ne concerne que les biens situés dans des zones où l’offre de logement est inférieure à la demande des ménages.

Dans tous les cas, si vous rencontrez des dépenses imprévues, comme des travaux de copropriété ou une baisse de vos revenus fonciers, pas de panique. Quand vos charges sont supérieures à vos recettes, vous pouvez déduire votre déficit foncier de votre revenu fiscal global.

Estimer gratuitement
Vous cherchez à vendre votre bien ?

Estimation gratuite avec l'agence Paris 18